Sortie amphibiens, mammifères et rapaces nocturnes au château !

Id environnement a organisé la sortie amphibiens et rapaces nocturnes du samedi 24 mars 2012 . Le secret du lieu est dévoilé à l’inscription.

La clairière

La clairière

 

En attendant les participants, une longue vue a été installée dans la grande cour et les chevreuils ont été observés dans la clairière au milieu de la forêt.

 

 

Le groupe a compté plus de 20 personnes qui d’emblée ont été séduites par le lieu de rendez-vous : le château de Bourgon!           Muni de bottes, de lampes, d’épuisettes et de bassines, le groupe s’est mis en marche vers la mare « aux sangliers » appelée ainsi car ces mammifères aiment se frotter toujours sur le même arbre à proximité et se vautrent dans la mare l’été.

 

Bassin des douves

Bassin des douves

Puis direction l’ancien bassin de teinture situé dans les anciennes douves et dont les margelles ont été restaurées l’été dernier.  Il est alimenté par une source d’eau douce.  ce bassin est très clair mais la végétation abondante permet à ses nombreux habitants de se cacher des prédateurs.

 

 

 

Triton palmé

Triton palmé

La pêche a été bonne nous avons pu observer des tritons palmés, Amélie a montré les différences entre les mâles et les femelles, puis des larves de tritons et celles de salamandres à différents stades : avec des filaments sur les côtés, ce sont des branchies : on ne les sort pas de l’eau, elles s’asphyxieraient. On différencie aisément la larve de salamandre car elle a des points blancs sur les pattes. Le saviez-vous ? la salamandre ne sait pas nager! Elle pond ses oeufs dans une mare mais doit trouver un terre-plein d’accès pour en sortir sinon elle se noie…

Salamandre

Salamandre

La salamandre a souvent été décriée, associée à la sorcellerie car elle sortait des flammes quand on allumait un feu! alors qu’elle trouvait tout simplement refuge pour l’hiver dans les tas de bois…

 

 

 

 

 

 

Triton crêté

Triton marbré

Un triton marbré a pu être observé, accroché à une tige mais très vif  il ne s’est pas laissé attraper…

Puis sont venus le tour des tétards, des larves de libellules, dont celle des « demoiselles » les jolies bleues qui dansent au dessus des plans d’eau l’été (larves qui ont une queue fendue)…puis on a pu observer le dytique (coléoptère aquatique) gare à ses mandibules qui pourraient bien vous attraper le doigt, puis des punaises d’eau celles qui vivent sur l’eau et sous l’eau, cette dernière est aussi très agressive. Une sangsue peu engageante… des petits crustacés qui ressemblent a des crevettes de mer… Une belle grenouille rousse a également passé quelques instants dans un bocal au grand plaisir des enfants, une biodiversité riche et insoupsonnée dans ces plans d’eau préservés de toute pollution car les propriétaires Ducatillon ne mettent ni engrais, ni pesticides.

Crapaud accoucheur ou alyte

Crapaud accoucheur ou alyte

A la nuit tombée, les crapauds accoucheurs ou alytes, les chouettes  effraie et hulotte ont fait entendre leur cris bien distincts sous un ciel étoilé magnifique avec le château qui se découpait en ombres chinoises…Un tableau fantasmagorique, hors du temps pour ces quelques heures de plaisir « magique »…. La chevêche et le moyen duc présents également sur le site ont été plus discrets.
A bientôt pour de nouvelles découvertes!

+ d'articles qui peuvent vous intéresser ...

3 réponses à Sortie amphibiens, mammifères et rapaces nocturnes au château !

  1. François dit :

    Je n’ai malheureusement pas pu participé à la « sortie amphibiens » mais j’ai pris beaucoup de plaisir à vous lire.

  2. Eric dit :

    Bonjour
    Je suis herpetologue amateur, impliqué dans la protection des reptiles et amphibiens des dpts 83 et 06.
    Votre photo correspond à un triton marbré (Triturus marmoratus, bel exemplaire d’ailleurs bravo) et non pas à un triton crété.
    Cordialement.
    Eric

  3. François dit :

    Bonjour Eric,

    Merci pour votre commentaire. Isabelle du château de Bourgon a modifié le nom du triton ! Je me demandais simplement ce qu’était cette sorte de crête qu’il a sur son dos ? Il aurait presque pu s’appeller triton crêté, non ? Comment les différencie-t-on ?
    A vous lire,

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*